Derniers sujets
» réunion
Mer 9 Nov - 18:40 par mickael duval

» Adhésion club
Dim 30 Oct - 19:50 par mickael duval

» pour leinard
Ven 1 Jan - 10:39 par marc vrau

» recherche youyou desesperement
Mer 25 Nov - 19:51 par audwi

» perruche ondulée huppée
Mer 18 Mar - 21:19 par rom1

» Pour Mr Plichard Yves.
Jeu 5 Mar - 7:46 par Philip

» je me présente
Mer 28 Jan - 19:45 par jean-noel

» bonsoir je me présente
Mer 28 Jan - 6:50 par jean-noel

» infos pour apprivoisé
Jeu 22 Jan - 21:30 par any62

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité :: 1 Moteur de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 47 le Lun 3 Mar - 10:29
Meilleurs posteurs
Philip (364)
 
jean-noel (256)
 
patrick (168)
 
monio (156)
 
Chr!$ (153)
 
bertrand (144)
 
vane59480 (108)
 
Ayrton.S (86)
 
sandrine (72)
 
hallyday (60)
 


les pyrrhuras

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

les pyrrhuras

Message  mariedu62 le Mar 16 Jan - 18:27

Pyrrhura frontalis
Conure à oreillons bruns, perruche de Vieillot,
perruche d'Azara, Maroon-bellied Conure
Annexe B de la Convention de Washington.
Taille : 26 cm.


Sous-espèces :
Il y a trois sous-espèces : Pyrrhura frontalis frontalis, P. f. chiripepe et P. f. devillei suivant Arndt ou Pyrrhura frontalis frontalis, P. f. kriegi et P. f. chiripepe suivant Laubmann et Forshaw. Les auteurs sont divisés quant à la réalité de la sous-espèce kriegi que certains considèrent comme intermédiaire entre frontalis et chiripepe. Nous nous rallierons à la classification de Laubmann et traiterons la Pyrrhura devillei à part.

Pyrrhrura frontalis frontalis
Distribution : Sud-est du Brésil, du sud-est de Bahia à l'est de Minas Gerais et Espirito Santo à Rio de Janeiro.

Description : Le plumage est principalement vert. Sur les oiseaux jeunes, il y a souvent quelques petites plumes rouges directement au-dessus de la cire nasale. L'avant du front est brun sale. Le reste du haut de la tête, la couronne, l'occiput et la nuque sont verts. Les lores sont noirs et les oreillons sont gris brun. Les joues sont vertes, la gorge et le haut de la poitrine sont brun olive, chaque plume étant bordée de jaune clair. Le bas du poitrail est vert, le ventre brun rouge, les flancs et les cuisses sont verts. La courbure et le côté de chaque aile sont verts. Les plumes primaires de couverture sont bleu-vert, les primaires sont bleues avec les bouts verts. La queue est olive sur le dessus, depuis le milieu supérieur, avec une coloration rouge-brun clair, qui est plus marquée au bout de la queue Le dessous est brun-rouge terne. Le bec est gris foncé brun, l'iris marron foncé, le tour nu de l'oeil est complètement blanc et les pattes sont grises. Les jeunes immatures présentent une coloration un peu plus terne ; ils n'ont souvent qu'un peu de brun-rouge sur le ventre, et la queue est plus courte.

Pyrrhrura frontalis kriegi
Distribution : Sud-est du Brésil, de l'ouest de Minais Gerais, en passant par Sao Paulo et Parana, jusqu'au sud du Rio Grande.

Description : Identique à P. f. frontalis mais le bout de la queue est très rétréci et porte du brun-rouge; la courbure de l'aile est verte, sur quelques oiseaux elle est légèrement teintée de rouge-orange.

Pyrrhrura frontalis chiripepe
Distribution : Paraguay, Uruguay, et nord de l'Argentine, dans les provinces de Salta, Chaco, Formosa, Corrientes et Misiones.

Description : Identique brun-rouge; chez la à P. f. frontalis mais le côté supérieur de la queue est entièrement olive, sans bout plupart des oiseaux la courbure de l'aile est plus ou moins marquée de rouge-orange.


Pyrrhura molinae
Conure à oreillons verts.
Green-cheeked Conure.
Annexe B de la Convention de Washington.
Taille : 26 cm


Sous-espèces :
Il y a cinq sous-espèces: P. m. molinae, P. m. phoenicura, P. m. sordida, P. m. restricta, et P. m. australis. Une révision de la répartition de ces sous-espèces pourrait s'avérer nécessaire car il semble étonnant qu'une espèce séjournant dans une aire de distribution si restreinte montre autant de variations. Il est à noter qu'en Belgique est apparue récemment une mutation bleue.

Pyrrhrura molinae molinae
Distribution : Cette race se trouve confinée sur les hautes terres de l'est de la Bolivie Le plumage est principalement vert.

Description : Le haut de la tête, la couronne, et le crâne sont bruns mélangés de vert. Sur le front la plupart des oiseaux montrent une coloration supplémentaire de rouge-brun. Sur la nuque, il y a quelques plumes bleues qui ne sont pas toujours faciles à voir. Les lores et les oreillons sont verts, les plumes couvrant les oreilles sont brun grisâtre. Les plumes sur le côté du cou, de la gorge et du haut de la poitrine sont brunâtres ou d'un faible brun grisâtre, chaque plume portant une nette démarcation formée par un liseré gris pâle brunâtre ou faiblement jaunâtre.

Cette bordure de plume apparaît quelquefois si pâle sur la gorge qu'elle semble presque blanche. Le bas du poitrail est vert et tourne au brun rouge sur le ventre. Les cuisses et le plumage du dos sont verts. La courbure et le côté de l'aile sont verts. Les plumes primaires de couverture et le côté extérieur des plumes de l'aile sont bleus. Le bas de l'extrémité des plumes de couverture de la queue sont vertes. Les plumes de la queue sont brunes sur le dessus, avec du vert à la base, et brun-rouge en dessous. Le bec est gris, le tour nu de l'oeil est blanchâtre, l'iris est brun et les pattes sont gris foncé. Les jeunes immatures présentent une coloration plus terne de la tache rouge du ventre.

Avec l'importante tache rouge sur le ventre et la bordure distincte sur les plumes de la gorge, la forme nominale de l'espèce est fortement différenciée des sous-espèces ci-dessous.


Pyrrhrura molinae phoenicura
Distribution : A l'ouest du centre du Mato Grosso, Brésil et au voisinage du nord-est de la Bolivie.

Description : Peut-être un peu plus petit: 24 cm. Plumage comme P. m. molinae mais le côté supérieur de la queue est largement marqué de vert.

Pyrrhrura molinae sordida
Distribution : Au sud du Mato Grosso, Brésil, et au voisinage de l'extrême est de la Bolivie.

Description : Comme P. m. molinae mais l'ensemble du plumage est plus terne. Le haut de la tête et la couronne sont marron plus pâle que pour la forme nominale; le vert des joues est plus pâle et moins étendu et peut montrer une touche de bleu. Mais la caractéristique essentielle concerne le plumage de la poitrine qui apparaît presque d'une couleur uniforme blanc brunâtre terne; le côté de chaque plume n'est plus clairement distinguable, il est possible que cette coloration puisse varier. La tache abdominale brun-rouge est plus pâle et moins proéminente; l'apparence des primaires est d'un bleu plus pâle; le dessous des plumes de la queue est fondu avec du bleu. Les jeunes immatures ont moins de rouge sur le ventre, l'ensemble du plumage apparaît très terne et décoloré. Importée occasionnellement. Cette sous-espèce diffère de P. m. australis et P. m. molinae par la moindre étendue du rouge sur le ventre et de P. m. restricta parce qu'elle est d'un vert général plus terne et que le bleu est absent sur les flancs et les cuisses; cependant quelques spécimens ont du bleu très atténué sur les joues.

Pyrrhrura molinae restricta
Distribution : Uniquement rencontré en Bolivie dans la région de Palmarito, Chiquitos.

Description : Comme P. m. molinae mais le vert des oreillons est teinté de bleu; un collier bleu sur le haut du cou est toujours très apparent; les plumes sur les côtés de la nuque, la gorge, et le haut du poitrail sont très bordés de blanc-grisâtre à la place du gris-fauve; la tache abdominale brun-rouge est de couleur plus atténuée et moins étendue; les flancs et le dessous des ailes de couverture de la queue sont fortement teintés de bleu. Cette sous-espèce, la plus petite des P. molinae, est une version bleue de la .P. m sordida. Elle diffère aussi des deux autres sous-espèces importées habituellement par sa faible coloration rouge sur le ventre.


Pyrrhura melanura
Conure à queue marron,
Maroon-tailed Conure, Black-tailed Conure.
Annexe B de la Convention de Washington.
Taille : 24 cm.


Sous-espèces :
Les cinq sous-espèces comprennent: P. m. melanura, P. m. souancei, P. m. pacifica, P. m. chapmani, P. m. berlepschi.

Pyrrhrura melanura melanura
Distribution : Confinée dans le nord-est du Pérou, le Brésil dans la section nord-ouest de l'état des Amazonas, de la partie supérieure du fleuve Orénoque à l'est du Rio Negro. Cette aire s'étend de l'extrême est et sud de la Colombie, au Venezuela dans les provinces des Amazonas et de Bolivar.

Description : L'ensemble du plumage est en majorité vert ; l'avant de la tête est brun-rougeâtre ; les plumes de la couronne bordées de brun avec du vert ; les oreillons et les joues sont vertes ; les plumes des côtés du cou, la gorge, et le haut de la poitrine sont verts étroitement bordés de gris-fauve et garnis au bout de brun sombre, donnant ainsi une apparence de rayures ; le dessous des ailes est vert. Le bas de la poitrine, le ventre, le plumage du dos et les cuisses sont verts. Les plumes primaires de couverture sont vermillon avec les tiges centrales jaunes. Les primaires extérieures sont bleues, avec une étroite raie verte au côté extrême. La queue est brun-rouge en haut et verte à la base, en dessous elle est noir grisâtre. Le bec est gris, le tour nu de l'oeil est blanchâtre, l'iris est brun foncé et les pattes sont grises.

Aujourd'hui cette forme nominale se trouve très rarement entre les mains des amateurs d'oiseaux. Elle diffère notablement des autres espèces par les tiges jaunes de ses plumes primaires de couverture. Quoique P. m. melanura ait été importé en grand nombre en Angleterre dans les années 1967/1968, en même temps que P. m. souancei et P. m. pacifica, pratiquement rien n'est connu de son comportement en captivité. Rosemary Low qui détint la forme nominale, remarqua simplement qu'il lui manquait la confiance habituelle que l'on trouve chez les autres Pyrrhuras. P. m. melanura a dû être conservé en Allemagne au 19ème siècle, puisqu'en 1896 Schuster le cite comme étant rare en captivité. Il ne semble pas qu'il y ait de rapports sûrs concernant sa reproduction, la plupart du temps il s'agit plutôt de P. m. souancei, dont le comportement doit être tout à fait semblable. La relation la plus fiable concerne Rhodes, en 1970, qui donne des détails sur un succès de reproduction : quatre oeufs furent pondus et trois poussins naquirent ; la période d'incubation fut d'environ trente cinq jours et le premier jeune quitta le nid après sept semaines, le second une semaine plus tard.

Pyrrhrura melanura souancei
Distribution : Se rencontre à l'est des Andes en Colombie dans les provinces de Meta et de Caqueta, en Equateur oriental et au nord du Pérou.

Description : Les adultes sont comme P. m. melanura, mais les plumes de la poitrine sont largement bordées de blanc-grisâtre ; il n'y a pas de tige centrale jaune sur les plumes rouges de couverture ; le côté du carpal est orange-rouge ; l'abdomen est teinté de rouge-brunâtre, formant une tache diluée sur certains oiseaux ; le côté supérieur de la queue est plus largement marqué de vert vers sa base.

Pyrrhrura melanura berlepschi
Distribution : Connu uniquement dans la vallée du fleuve Huallaga, au Pérou oriental. Le statut de cette forme est incertain; il est généralement considéré comme une espèce distincte, mais Forhaw pense que ces spécimens doivent être simplement considérés comme des aberrations de P. m. souancei.

Description : Les adultes sont similaires à P. m. souancei, mais les plumes des côtés du cou, de la gorge et de la poitrine sont plus largement bordés de brun-fauve et de brun-foncé à leur extrémité ; les joues d'un vert plus brillant avec un tinge olive ; l'abdomen est plus fortement tinged de rouge-brunâtre.

Pyrrhrura melanura pacifica
Distribution : Rencontré uniquement sur les pentes des Andes du côté Pacifique, à Narino, au sud ouest de la Colombie. C'est le seul Pyrrhura trouvé à l'ouest des Andes.

Description : Les oiseaux sont comme P. m. melanura, mais l'avant de la tête et de la couronne sont verts; il n'y a pas de tiges centrales jaunes sur les primaires de couverture; les plumes de la poitrine sont très étroitement bordées de blanc-fauve; il n'y a pas de brun-rougeâtre sur l'abdomen ; le côté supérieur de la queue est plus rouge, moins brunâtre; la queue est plus courte; le cercle oculaire de peau nue est grisâtre et non blanc.

Pyrrhrura melanura chapmani
Distribution : Confinée à la zone subtropicale entre 1600 et 2800 mètres, sur la pente orientale des Andes centrales au sud de la Colombie depuis Belen, Caqueta, au nord de Gaitana, et Tolima.

Description : Les adultes sont comme P. m. souancei, mais les plumes de la gorge, de la poitrine et du cou tout entier, sont bruns bordés de blanc-grisâtre ; le manteau supérieur avec tinge bleuâtre ; l'avant de la tête et l'avant de la couronne sont bruns ; les bases des oreillons présentent du brun-rougeâtre ; l'abdomen est plus fortement marqué de brun-rougeâtre; le côté supérieur de la queue est étroitement marqué de vert près de sa base.


Dernière édition par le Mar 16 Jan - 18:28, édité 1 fois

mariedu62

Féminin
Nombre de messages : 32
Age : 39
Date d'inscription : 14/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: les pyrrhuras

Message  mariedu62 le Mar 16 Jan - 18:27

Pyrrhura rupicola
Black-capped Conure
Annexe B de la Convention de Washington.
Taille : 25 cm


Sous-espèces :
Les deux sous-espèces sont P. r. rupicola et P. r. sandiae.


Pyrrhrura rupicola rupicola
Distribution : Centre du Pérou.

Description : Plumage à dominance de vert. Le front et la couronne sont brun foncé ; cette couleur se rencontre également sur l'occiput et la nuque, cependant à ces endroits chaque plume y est bordée de blanc brunâtre ; la zone entourant l'oeil, les lores, les joues et les oreillons sont vert lumineux ; la gorge et le haut de la poitrine sont brin foncé, chaque plume étant largement bordée de blanc brunâtre ou jaunâtre, ce qui donne un bel aspect festonné ; la courbure de l'aile est verte; le côté du carpal et les primaires de couverture sont rouges ; le dessous des plumes de couverture des ailes est vert. La partie supérieure de la queue est verte, la partie inférieure est noir grisâtre. Le bec est gris, le tour nu de l'oeil est blanchâtre, l'iris est brun et les pattes sont gris foncé. A noter, qu'avec l'âge, le cercle oculaire peut devenir plus foncé chez certains oiseaux. Les jeunes sont identiques aux adultes, mais le côté de leurs ailes est vert, entremêlé de quelques plumes rouges ; les primaires de couverture sont aussi partiellement vertes.

Pyrrhrura rupicola sandiae
Distribution : Se rencontre de Junin et du Loreto méridional, au sud-est du Pérou, jusqu'à Acre, à l'extrême sud-est du Brésil, et Beni au nord de la Bolivie.

Description : Semblables à rupicola, mais avec des bordures chatain-blanc plus étroites sur les plumes de la nuque et du poitrail, en particulier sur l'arrière du cou où elles sont presqu'absentes.

Pyrrhura cruentata
Blue-throated Conure
Annexe A de la Convention de Washington.
Taille : 30 cm.


Pyrrhura picta
Painted Conure
Taille : 22 cm


Pyrrhura perlata
Pearly Conure
Taille : 24 cm


Pyrrhura egregia
Fiery-shouldered Conure
Taille : 25 cm


Pyrrhura rhodocephala
Rose-crowned Conure
Taille : 24 cm

ps:la photo de mon avatar est une pyrrhura rodocéphala magnifique petite femelle prénommée Conny

mariedu62

Féminin
Nombre de messages : 32
Age : 39
Date d'inscription : 14/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: les pyrrhuras

Message  sandrine le Mar 16 Jan - 22:34

Merci pour ces fiches cheers , ce sont des oiseaux magnifiques Shocked

sandrine

Féminin
Nombre de messages : 72
Age : 43
Localisation : Méricourt
N° de stam : T806
Date d'inscription : 12/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: les pyrrhuras

Message  mariedu62 le Mer 17 Jan - 8:08

merci sandrine Embarassed
oui ce sont de vrais beautés et malheureusement trés peu connues de part les particuliers et les éleveurs c'est dommage car il y a beaucoup de mutations qui sont franchement trés trés jolies Wink

mariedu62

Féminin
Nombre de messages : 32
Age : 39
Date d'inscription : 14/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: les pyrrhuras

Message  jean-noel le Jeu 18 Jan - 17:26

c'est vrai marie , ce sont des oiseaux moins connue , pourquoi ?
le prix peu etre ?
il parrait meme qu'au niveau resistance physique ils seraient beaucoup plus resistant que les oiseaux d'Australie

tres beau article king

jean-noel
président
président

Masculin
Nombre de messages : 256
Age : 41
Localisation : Pas de Calais
N° de stam : F064
Club : La volière Noeuxoise
oiseaux élevés : becs crochus
Date d'inscription : 13/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: les pyrrhuras

Message  Philip le Jeu 18 Jan - 19:20

Bel article Marie,
Si tu veux un éleveur de connures au club il y en a un. afro
C'est malik, il n'est pas encore sur le site. Sleep
Mais je ne manquerais pas de le tenir informer

Philip
secrétaire
secrétaire

Masculin
Nombre de messages : 364
Age : 48
Localisation : bruay la buissiere
N° de stam : N 218
Club : La Volière Noeuxoise
oiseaux élevés : ondulée, turquoisine, bourke, élégante, roseicollis, moineaux, aymara, Catherine, calopsitte, molinéa, baraband, croupion, swainson, touraco.
Date d'inscription : 15/01/2007

http://loriquet.diblogotus.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: les pyrrhuras

Message  mariedu62 le Jeu 18 Jan - 20:07

salut
je ne pense pas que ce soit le prix qui fait que les éleveurs ne s'intéressent pas à ces magnifiques oiseaux , leur prix est tout à fait abordable mais bon peut être parce qu'elles portent également le nom de conure et on sait que les conures sont des oiseaux dit "criards" mais il faut savoir également qu'il ne s'agit pas d' aratinga qui elles sont des conures trés criardes geek
cheers Philip ca serait sympa de lui en toucher 2 mots car je reherche un male pour ma petite femelle rodocéphala est dur dur de trouver ou alors il fo faire un envois sernam est c pas trop mon dada Evil or Very Mad

mariedu62

Féminin
Nombre de messages : 32
Age : 39
Date d'inscription : 14/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: les pyrrhuras

Message  Philip le Ven 19 Jan - 8:26

Les conures sont revenues à la "mode" depuis environ 6 à 7 ans, l'orsque les éleveurs ont fait à peut près le tour sur les crochus "standarts".
Cet engouement à commencer grâce à la Molinae et surtout à ses mutations.
Les pyrruhas sont des oiseaux trés interressants,joueurs,agréables à vivre mais il est vrai quelque fois trés criard.
Les prix sont corrects pour les oiseaux standards mais dés que l'on monte dans les mutations ou les espéces plus rares, les prix s'envolent (comme toutes nouvelles mutations et raretée chez les oiseaux)
Avec Malik, nous sommes allés chez un éleveur au fin fond de la Hollande, il avait je pense toutes les espéces de conures mais en couleur sauvage, il ne faisait pas de mutation.
Les prix aller de 150 à + de 1000 €uros l'oiseau, Mais le déplacement vallait le coup d'oeil.

Philip
secrétaire
secrétaire

Masculin
Nombre de messages : 364
Age : 48
Localisation : bruay la buissiere
N° de stam : N 218
Club : La Volière Noeuxoise
oiseaux élevés : ondulée, turquoisine, bourke, élégante, roseicollis, moineaux, aymara, Catherine, calopsitte, molinéa, baraband, croupion, swainson, touraco.
Date d'inscription : 15/01/2007

http://loriquet.diblogotus.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: les pyrrhuras

Message  jean michel le Lun 8 Sep - 5:23

voici les miennes et en cette fin d'année les mutations bleu et opaline cinnamon viendrons compléter ma collection

jean michel

Masculin
Nombre de messages : 34
Age : 61
Localisation : vendée
N° de stam : ffo 9702 cde k946
Club : oiseaux exotiques sud vendée
oiseaux élevés : eclectus derby pionne maximillien pyrrhuras mut. swaison soleil
Date d'inscription : 14/08/2008

http://www.pionit.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: les pyrrhuras

Message  jean michel le Lun 8 Sep - 5:26

elles sont jeunes au moment de la photo

jean michel

Masculin
Nombre de messages : 34
Age : 61
Localisation : vendée
N° de stam : ffo 9702 cde k946
Club : oiseaux exotiques sud vendée
oiseaux élevés : eclectus derby pionne maximillien pyrrhuras mut. swaison soleil
Date d'inscription : 14/08/2008

http://www.pionit.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: les pyrrhuras

Message  jean michel le Lun 8 Sep - 5:29

1ère nichée cette année résultat
1/0 vert//opaline cinnamon X 0/1 cinnamon
3jeunes 1/0 vert// opal cin
1/0 cin/ opal
0/1 cinn

jean michel

Masculin
Nombre de messages : 34
Age : 61
Localisation : vendée
N° de stam : ffo 9702 cde k946
Club : oiseaux exotiques sud vendée
oiseaux élevés : eclectus derby pionne maximillien pyrrhuras mut. swaison soleil
Date d'inscription : 14/08/2008

http://www.pionit.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: les pyrrhuras

Message  jean michel le Dim 7 Juin - 14:56

voici les 2009 avec peut être une surprise!!

jean michel

Masculin
Nombre de messages : 34
Age : 61
Localisation : vendée
N° de stam : ffo 9702 cde k946
Club : oiseaux exotiques sud vendée
oiseaux élevés : eclectus derby pionne maximillien pyrrhuras mut. swaison soleil
Date d'inscription : 14/08/2008

http://www.pionit.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: les pyrrhuras

Message  monio le Dim 7 Juin - 17:41

y a un muet cheers lol!

monio
Admin
Admin

Masculin
Nombre de messages : 156
Age : 48
Localisation : Pas de Calais
N° de stam : T120 CDE
Club : La volière Noeuxoise et ccdm
oiseaux élevés : diamants mandarin gris ,brun,isabel en po,pn,pnpo et black face popn
dos pales et masqués gris et brun et pour bientot du pastel en combinaisons
Président du club des ch'tis diamant mandarin
correspondant nord pour le CTM
Date d'inscription : 11/12/2006

http://la-voliere-noeuxoise.forumculture.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: les pyrrhuras

Message  jean michel le Dim 7 Juin - 18:20

peut être!
non en fait sur les 4 j'ai 4 mutations possible:
vert ou bleu pour le plus gros et si bleu il sera // opaline cinnamon
cinnamon - opaline cinnamon. pour les 3 autres

jean michel

Masculin
Nombre de messages : 34
Age : 61
Localisation : vendée
N° de stam : ffo 9702 cde k946
Club : oiseaux exotiques sud vendée
oiseaux élevés : eclectus derby pionne maximillien pyrrhuras mut. swaison soleil
Date d'inscription : 14/08/2008

http://www.pionit.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: les pyrrhuras

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 11:53


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum